Super Castlevania IV

par sbobgaming le

Sorti en 1991, édité par Konami, Super Castlevania IV est le huitième volet d’une des séries les plus mythiques du jeu vidéo. Sous le nom de Akumajo Densetsu au Japon (ce qui signifie « Château démoniaque Dracula ») il sera renommé en occident  Castlevania, contraction de « Castle of Transylvania », château (Castle en anglais) et Transylvanie (Transilvanya). Avant cette opus de légende ce n’est pas moins de sept titres qui devancent Super Castlevania IV. Parmi eux on comptera la trilogie sur NES, les deux titres sortis sur Game Boy dont le très recherché « Castlevania II : Belmont’s Revenge » mais aussi deux opus sur arcade (MSX et arcade JAMMA).  Super Castlevania IV est l’un des premiers jeux sorti sur la 16 Bits de Nintendo(Console sorti en 1990 au Japon et 1991-1992 pour l’occident) et il restera un des plus gros succès de celle-ci. Présenté au pays du soleil levant comme le remake du premier Castlevania, il sera vendu hors de l’archipel comme un nouvel épisode de la saga.

Dans cette nouvelle aventure nous retrouvons notre héro Simon Belmont qui, équipé de son fouet fétiche, va traverser une partie de la Transylvanie pour vaincre son ennemi de toujours, le fameux comte Dracula. Dans cette version 16 Bits le système de jeux sera revu par les techniciens de Konami, Belmont peut donc jouir de 8 directions dans lesquelles faire claquer son fouet qui sera soit de cuir, soit de chaîne (courte ou longue). Il aura aussi le plaisir de s’équiper d’armes secondaires  tel qu’un boomerang,des couteaux ou haches de lancer, d’une fiole d’eau bénite mais aussi d’une montre pour arrêter provisoirement le temps. Avançant dans un univers gothique aux décors travaillés, cet opus héritera d’une des bandes sons les plus mémorables de la série (Simon Belmont’s Thème étant le titre de la BO le plus connu). Il vous faudra donc parcourir les différents niveaux qui regorgent de monstres en tout genre pour pouvoir vous confronter au comte Dracula.

Niveau 1 Castlevania

L’aventure ne sera pas aisée et il vous faudra maîtriser armes et sauts pour déjouer les pièges mis sur votre route. Dans certaines phase de jeux un effet de rotation de l’image rendu possible grâce Mode 7 de la SNES vous demandera patience et précision pour venir à bout du niveau. Vous l’aurait donc compris ce hit de la 16 Bits ne sera pas simple à terminer d’autant plus qu’une fois le comte Dracula vaincu, le jeu vous proposera une nouvelle partie à la difficulté accrue. Sujet à la censure en Europe, quelques aspects graphiques du jeu seront modifié : pas de seins nus sur les statues de femmes dans le hall principal du château, le sang est remplacé par de l’acide vert et les  croix dans l’introduction sont supprimées.  Un collectionneur de jeu vidéo ne devrait passer à côté de cette saga qui a dépassé les vingt épisodes sur presque toutes les consoles Old et Next Gen. Mais si toutefois ce jeu ne fait pas encore partie de votre collection, n’hésitez pas à l’acquérir,vous ne le regretterez pas. La boite contient le jeu et sa notice, l’aspect argenté de celle-ci (typique de Konami) se verra habillé d’une magnifique illustration.

Geekotation

Côte en loose: 45€
Complet: 160€    

Laisser un commentaire